POUR COMPRENDRE CE QU’EST ” ESPACE FULLUM “

Le grand bâtiment du 1431 rue Fullum, ancienne  maison des Sœurs de la Providence, accueille aujourd’hui une mixité d’habitations et d’organismes communautaires.

1. LES HABITATIONS LA TRAVERSÉE
(gestionnaires de l’Espace Fullum) : 

a) La Maison Émilie
Une ressource intermédiaire de 62 chambres pour des personnes en perte d’autonomie, en lien avec un Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), aux 2e et 3e étages.

b) Habitat Fullum
62 d’appartements aux 4e et 5e étages pour aînés autonomes ou en légère perte d’autonomie dont la moitié (31) est réservée aux hommes gais aînés.

2.  CHAMBRECLERC

Un pavillon à l’est du projet offre du logement long-terme avec soutien communautaire, à des personnes seules et autonomes, en situation d’itinérance et vivant avec des problèmes de santé mentale.

BUREAUX POUR ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

Le rez-de-chaussée et le 1er étage sont occupés par des partenaires du logement social, des associations du milieu communautaire et des acteurs de l’économie solidaire :

          • Chantier de l’économie sociale,
          • Maison de l’économie sociale
          • Fédération des OSBL d’habitation de Montréal (FOHM)
          • Réseau québécois des OSBL d’habitation
          • Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), et
          • Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM).


HISTORIQUE DES LIENS ENTRE L’ARC ET HABITAT FULLUM

Depuis les années 1990, Renaud Paré revendiquait, à titre personnel, la création de logement social pour les personnes aînées LGBTQ+. Par la suite, après avoir fondé l’ARC avec une quinzaine d’autres personnes, Renaud était devenu le premier président de l’ARC.

Lors des premiers échanges sur le projet « Espace Fullum », les milieux politique et gouvernemental souhaitant répondre au besoin de plusieurs organismes, avaient alors profité de l’occasion pour s’assurer que les besoins des membres de l’ARC y soient inclus. L’ARC avait accepté la demande de se joindre au comité de réalisation du projet, et Renaud Paré s’était joint au projet à titre de président de l’ARC. C’est ainsi qu’il avait été convenu que dès les premières rencontres pour la réalisation du projet « Espace Fullum », 31 logements seraient réservés aux hommes gais aînés.

Au moment de la planification du démarrage du projet, l’ARC qui avait été invité à prendre la charge de gestion des 31 unités de logement, avait décliné parce cette tâche ne s’inscrivait pas dans la mission de l’ARC, et parce l’ARC ne possédait pas l’expertise nécessaire.

Une entente officielle définissait le rôle de l’ARC et de La Traversée pour la première année d’implantation, en 2014. Parmi les responsabilités entre les deux parties, l’entente précisait que l’ARC ferait la promotion du projet Habitat Fullum auprès de ses membres, et où La Traversée s’engageait à donner priorité aux membres de l’ARC avant celles du grand public.

Cette entente devait être renouvelée chaque année. Par la suite, l’ARC a révisé l’entente originale (qui était surtout axée sur le démarrage) et l’a proposée à La Traversée pour révision et approbation par le conseil d’administration de La Traversée. La Traversée étant constamment monopolisée par d’autres projets de logement social a reporté la révision de l’entente à une date ultérieure, tout en nous assurant de leur volonté de maintenir les 31 logements pour les hommes gais aînés.

L’ARC continue à faire la promotion d’Habitat Fullum, et à leur référer des membres.

Notons que Renaud Paré, président de l’ARC de 2001 à 2007, a cédé sa place à d’autres. Habitant lui-même Habitat Fullum, Renaud continue à soutenir le projet par sa participation au comité de sélection.

Fermer le menu