BÉNÉVOLAT

L’ARC fonctionne entièrement grâce à l’implication bénévole dans toute la structure d’exploitation de l’ARC. Le bassin d’expérience et de connaissances des membres représente un potentiel d’expertise inestimable.

Afin d’augmenter les ressources bénévoles de l’organisme, l’ARC accepte aussi des bénévoles qui ne sont pas membres de l’ARC, mais qui souhaitent soutenir le fonctionnement de l’organisme.

Il existe 5 principaux types de bénévolat.

1. Organisation et gestion d’activités socioculturelles, sportives et de loisirs

Ce sont généralement les membres qui se mobilisent entre eux pour mettre sur pied une nouvelle activité. Les personnes intéressées décident ensemble du fonctionnement de l’activité et nomment un responsable.

Il arrive aussi qu’une personne prendra sur elle de mettre sur pied une activité et qu’elle recrute ensuite les membres.

Le coordonnateur des activités sociales de l’ARC (membre du conseil d’administration) soutient les membres dans l’élaboration de nouvelles activités et s’assure qu’elles soient synchronisées avec les autres activités.

2. Administration

Le conseil d’administration (composé de 5 administrateurs) voit à la réalisation de la mission et des objectifs de l’ARC, en s’assurant de la coordination de toutes les tâches bénévoles de l’ARC. Les administrateurs, assistés par d’autres bénévoles  voient au bon fonctionnement de toutes les tâches administratives : comptabilité, secrétariat, recherche de financement, communications internes et externes, partenariat, et projets spéciaux.

3. Comités de travail et adjoints à une tâche administrative

Certains dossiers exigent parfois une quantité de travail considérable, et l’ARC sollicite alors les membres intéressés à l’assister dans l’accomplissement des tâches.

Lorsque l’ARC choisit de développer un projet spécifique, il arrive que le conseil d’administration sollicite les membres à collaborer dans un comité de travail.

La quantité de tâches des administrateurs a augmenté au fil des années, et chacun d’entre eux a besoin de soutien dans l’accomplissement de ses tâches.

4. Communications extérieures (représentation, partenariat, publicité, médias)

Dans le cadre de sa mission, l’ARC joue un rôle de représentation extérieure des intérêts de ses membres. Certains membres qui se sentent particulièrement interpellés par ce genre d’implication sociale et qui en connaissent les enjeux sont invités à soutenir l’ARC dans ces tâches ; le conseil d’administration s’assurera alors de les maintenir à jour sur les enjeux de société d’actualité et sur le positionnement de l’ARC et de ses partenaires.

5. Recherche de financement

Depuis sa fondation, la principale source de financement de l’ARC provenait des cotisations. Avec aujourd’hui plus de 250 membres, les tâches ont considérablement augmenté. De nouveaux besoins se font sentir, tels des locaux pour l’administration et la tenue de certaines activités, des activités de soir plus facilement accessibles aux membres qui sont encore sur le marché du travail, et l’ajustement aux besoins des membres vieillissants.

L’ARC, un organisme sans but lucratif, a besoin d’un financement diversifié lui permettant de mieux répondre aux besoins de ses membres. L’ARC vise 3 principaux axes de financement :

  • financement récurrent,
  • demandes de subventions pour projets spéciaux,
  • activités de levée de fonds (souper spaghetti, etc.).
Fermer le menu